Bordeaux – Verdelais

L'image de présentationL’origine de ce pèlerinage remonte au XIIème siècle. C’est Géraud des Graves qui, à Bethléem, fit vœu à la Vierge Marie de lui construire un oratoire s’il revenait des croisades. De retour à Verdelais il construisit une chapelle en l’honneur de Notre Dame. Depuis lors, les nombreuses grâces reçues donnèrent à ce lieu une grande renommée qui attira de nombreux pèlerins.
Afin de donner à ce pèlerinage toute la dimension spirituelle à ceux qui le souhaitent, il a été décidé que le parcours débuterait au monastère des carmélites de Bordeaux, passerait par le couvent de la Sainte Famille à Martillac puis le couvent saint Joseph du Broussey, chacun pouvant ainsi y faire halte pour un temps de réflexion, de prières, de rencontre ou même d’enseignements. C’est donc un pèlerinage qui, dans ce cas, ne se limite pas à trois jours de marche et qui peut s’adapter aux groupes ou mouvements d’église désireux de se ressourcer.
Le randonneur pourra profiter tout au long de ce parcours de la quiétude et de la beauté des paysages de la campagne girondine, profiter de la vue panoramique sur les hauteurs de Langoiran, admirer le château de Benauge ou encore s’émerveiller devant l’impeccable alignements des nombreux rangs de vignes qui jalonnent le trajet. Mais c’est en arrivant à Verdelais devant la basilique ou en empruntant le chemin de croix jusqu’au calvaire que vous prendrez conscience de l’importance de ce pèlerinage, et comme l’ont fait avant vous pendant des siècles des générations de pèlerins vous vous avancerez devant le retable où Notre Dame vous accueillera.